J’ai attaqué l’été sur deux bonnes nouvelles: un long-métrage qui entre en production et un contrat pour un écrire un autre, à la rentrée. Aussi ai-je pris une décision stupéfiante pour mon entourage: prendre de vraies vacances, les premières depuis… une bonne dizaine d’années. #viededingue 

En septembre, tandis que le film écrit pour Mustang Productions part en prod, j’attaque une nouvelle collaboration réjouissante, dont je n’ai pas encore le droit de parler. Disons seulement qu’une société de production m’engage pour co-écrire avec un cinéaste une adaptation littéraire qui m’emballe totalement. Une fois de plus, mon super agent a fait des merveilles. 🙂

Le premier semestre 2017 ayant été riche en travail et rebondissements, j’ai décidé de lever le pied pendant… tout l’été. Oui oui, huit semaines de farniente. Sauf que me reposer, je ne sais pas faire. 😉

Résultat des courses, après deux semaines de vrai décrochage, m’est venue l’idée d’un nouveau court-métrage, dont je viens d’attaquer l’écriture. Et puis bon, c’est bien gentil tout ça, mais elle ne va pas avancer toute seule, l’écriture de mon nouveau roman

Copyright©Nathalie Lenoir 2017