Je suis sur le point de terminer mon premier Moleskine de filmmakeuse, avec une petite pointe d’émotion, je dois dire.

Deux ans de dur et ingrat labeur, en France les films mettent tellement longtemps à se faire, ou pas d’ailleurs. Hasard ou coïncidence, il y a du neuf sur ce front, exaltante perspective au moment d’entamer un nouveau carnet… #teasingdelamortquitue 😉

Copyright©Nathalie Lenoir 2016