Si j’ai contacté plusieurs blogueurs littéraires au moment de la publication de mon roman, et récolté quelques chouettes chroniques, j’ai lâché l’affaire depuis, par manque de temps. Quel plaisir, du coup, d’en découvrir une nouvelle, d’autant qu’elle est spontanée et que la blogueuse en question semble apprécier La couleur de l’ombre pour son ADN particulier. 🙂

Il y a près de deux ans, je faisais le choix de publier mon roman sous ma propre bannière, pour des raisons que je vous expliquais ici même. Je n’ai jamais regretté cette décision, bien au contraire, même si jouer les attachées de presse est quelqu’un peu chronophage.

Un grand merci, donc, à Suzanne Marty, elle-même auteure, dont les mots me vont droit au coeur. 🙂


Synopsis: Septembre 1989. Mathilda fait son entrée en cinquième. Handicapée par un bras cassé et son absence de poitrine, elle désespère d’échapper à la caste des « ni cools ni nazes ». Comme tous les élèves, mâles et femelles, du collège Arthur Rimbaud, elle est obsédée par Rose Hamilton, quinze ans, la fille la plus populaire de l’établissement. Elle va accéder à son idole par le biais de Libby, sa sœur cadette, une gamine surdouée, fantasque, et gravement malade. Celle que tout le monde traite en « fille invisible ».

Leur amitié insolite, et l’espionnage intensif de Rose, ouvrent à Mathilda les portes d’un monde exaltant, jusqu’à ce qu’une rencontre amoureuse, et un drame, bouleversent le destin des trois adolescentes…

La couleur de l’ombre est toujours disponible chez Amazon, en version Kindle ou papier:


Copyright©Nathalie Lenoir 2018