Et oui, j’ai enfin réussi à pousser les murs de mon tout petit bureau, ou presque. J’inaugure aujourd’hui le huitième bureau de ma carrière. Je l’aime tellement que j’espère bien que ce sera le dernier. 😉

C’est marrant, la vie, quand même. Il y a un mois à peine, je me décidais à réorganiser mon bureau miniature, parce que deux mètres carrés pour écrire soixante heures par semaine, c’est quand même très petit. Et bien figurez-vous qu’une semaine plus tard, j’apprenais qu’une pièce de mon appart’ allait se libérer. #karma

Quelques bleus, courbatures et allers-retours chez l’ami suédois plus tard, me voici donc en possession d’un bureau de neuf mètres carrés.

Mes chats, mon tigre et mon piano kiffent ce nouvel espace, et moi, je nage en plein rêve. Du coup j’ai pu délester les huit mètres linéaires de bibliothèques de mon living/couloir et je vais pouvoir acheter plein de nouveaux bouquins sans problème de stockage. Mon piano ne bloque plus la circulation de l’appartement. Et je n’ai plus besoin de le porter dans la chambre quand je reçois.

Comme vous pouvez le constater, je suis restée soft, côté affichage, mais d’ici que je me refasse un mur d’inspiration géant… Il ne me reste plus qu’à rapatrier un fauteuil pour mes guest et ce nouvel espace de création sera juste parfait.

Copyright©Nathalie Lenoir 2018