Le trophée du meilleur film ne sera décerné que dans un mois mais les producteurs de mon film La reine lézard viennent d’ores et déjà d’être récompensés aux New-York Indie Shorts, et c’est sacrément mérité!

Oui, ils le méritent, Grégory Bollack et François Bouché, ce Best Producer Award, je suis la mieux placée pour le savoir. Pensez un peu: cinq mois, entre la signature du contrat et la fin de la post-prod de mon film La reine lézard. Et pourtant, je l’ai tourné dans des conditions dignes d’un long-métrage.

Ça demande beaucoup d’audace, d’énergie, et de confiance. Ça demande aussi d’investir des fonds propres, puisque le deal, sur ce film, était de ne demander l’autorisation de personne (CNC, régions, chaines and co), d’avoir une totale liberté artistique, d’aller totalement à contre-courant de ce qui se fait, en France, en matière de court-métrage. Et croyez-moi, cette liberté, je l’ai eue, dans tous les domaines, de l’écriture à l’équipe, du casting à la direction artistique.

Même si nous avions très peu d’argent pour faire le film, mes producteurs gentlemen m’ont trouvé des partenaires de prestige, des décors somptueux. Ils ont convaincu un loueur de nous prêter une liste astronomique de matériel, ils ont fait en sorte que mon équipe trois étoiles et mes superbes comédiens travaillent dans de bonnes conditions.

La confiance sans faille de mes producteurs m’a portée, tout le long de la fabrication du film, mais aussi après, puisqu’ils font en sorte que le film voyage autour du monde, de festival en festival. Je suis tellement heureuse que leur dévouement et leur audace soient récompensées, et de préparer le tournage de mon premier long-métrage à leurs côtés. 🙂

Copyright©Nathalie Lenoir 2020