Je viens de lire une interview de Rebecca Zlotowski, à l’occasion de la sortie de son dernier film, Planetarium, qui fait cruellement écho à mon récent coup de coeur/gueule…

Interviewée dans les colonnes de Cineuropa.org, la cinéaste déclare notamment:

La présence d’une star aussi connue (Natalie Portman) a créé un effet d’excitation sur le plateau et auprès des autres acteurs, mais d’un point de vue économique, en revanche, cela n’a curieusement pas changé grand-chose. C’était évidemment une espèce d’anomalie positive car on n’a pas l’habitude en France de tourner des films avec des actrices de cette envergure. Mais je pense que cela doit être plus facile ici de financer un film avec François Damiens et Charlotte Le Bon qu’un film avec Natalie Portman et Emmanuel Salinger. Sans doute aussi parce que le scénario était tel qu’il était et qu’on savait bien que je ne ferai pas un film aussi « populaire » que d’autres metteurs en scène.

C’est exactement le genre d’aberrations que je dénonçais la semaine dernière, luttons ensemble cinéastes, producteurs, presse et public, pour faire évoluer les choses…

Copyright©Nathalie Lenoir 2016