A l’heure où il tellement difficile d’écrire pour le cinéma français, même pas par manque de travail, ni d’argent, mais simplement à cause du formatage insipide qu’on nous impose, deux films français ont fait mon bonheur cette semaine. 🙂

Premier coup de coeur pour Tout nous sépare, de Thierry Klifa, qu’il a co-écrit avec Cédric Anger, un beau drame, à la fois solaire et sombre, qui repose sur de vrais personnages complexe et un fond social. Ecriture, mise en scène et interprétation trois étoiles. Typiquement le genre de films que j’aime, et le genre de films qu’il devient impossible de monter, sur notre sol. je ne l’en ai aimé que deux fois plus. 🙂

Il a été, qui plus est, tourné dans un lieu qui m’est cher, bref, ce film m’a bouleversée.

Second coup de coeur pour une comédie, que je suis allée voir à reculons tant je déteste les comédies « à la française », vulgaires, hystériques et bourrées de clichés, et les films « qu’il faut absolument voir ». Et bien force est de constater que mes réticences ont été balayées. 🙂

Jalouse, écrit et réalisé par les David et Stéphane Foenkinos, est un très bon film, un film qui fait du bien. Enfin une comédie française qui assume de reposer sur une héroïne antipathique, borderline. Une comédie française sans grosses vannes ni gags, avec une intrigue toute simple, et pourtant drôlissime. Une comédie française qui repose sur de vrais personnages, et qui fait basculer du rire à une tristesse profonde. Une comédie empathique sans bon gros happy end, qui marche très bien en salles, et dont on sort avec la gorge nouée mais reconnaissant(e). Avec un poil d’espoir, aussi, surtout en tant que scénariste français(e)… 😉

Copyright©Nathalie Lenoir 2017