C’est avec une immense tristesse que j’ai appris, ce matin, le décès d’Anna Karina, la muse qui m’accompagne depuis mon adolescence, au point de lui dédier un film. Ma peine est infinie…

Jamais autre actrice ne m’a inspirée autant qu’elle. De son affiche à son héroïne, ma Reine Lézard était une lettre d’amour à cette muse de toute une vie, et je prévoyais déjà un autre film dont elle serait le sujet.

L’affiche de « La Reine Lézard » et son inspiratrice…

Je me faisais une joie de croiser enfin sa route à la Cinémathèque, début 2020, lors de la rétrospective Jean-Luc Godard. Ce matin mon coeur est lourd, mais Anna Karina ne quittera jamais mon imaginaire, ni mes pensées…

Copyright©Nathalie Lenoir 2019