L’un des livres qui a déclenché en moi l’envie de raconter mes propres histoires…

Je l’ai découvert ado, oublié au fin fond d’une bibliothèque, chez mes grands-parents. La couverture m’avait intriguée, ce n’était pas du tout leur genre de lectures. Publié en 1973, c’était un des rares vestiges d’adolescence de ma génitrice, ce qui avait renforcé ma curiosité.

Dès les premières lignes j’ai été totalement happée. Je l’ai lu dans l’heure, puis relu des dizaines de fois, au fil des ans. J’en ai même acheté un second exemplaire lors d’une brocante, émue de tomber dessus. Il a été (mollement) adapté par Nicolas Gessner, avec Jodie Foster et Martin Sheen dans les rôles principaux. J’ai longtemps caressé le rêve de le porter moi-même à l’écran, mais l’intrigue et son propos sont aujourd’hui obsolètes. Quoi qu’il en soit ce livre de poche est une de mes plus précieuses possession…

Copyright©Nathalie Lenoir 2018